Instagram Facebook Twitter
 

Un déjeuner light avec une mâche d’enfer !

27 Fév 2007

Flappie, raplapla, trop mangé, pas assez dormi….

Et hop c’est parti pour une assiette comme j’aime me les faire quand je suis seule et que je me soigne…

De la mâche, un reste de riz cuit, des champignons en fines lamelles, deux oeufs bio, du vieux parmesan qui se frotte au couteau économe pour me donner des copeaux. Simple quoi.

Une mâche d'enfer

Ce qui fait toute la différence, c’est l’assaisonnement :

Assaisonnement pour une mâche d’enfer

  • 2 cuillères à café de vinaigre de riz
  • 2 cuillères à café de sauce soja (celle que j’utilise, c’est le tamari qu’on trouve en boutique bio, sans comparaison avec les autres)
  • 1 lichette de nuoc-mam (quelle est la valeur de la lichette ? Ca dépend, non pas du vent, mais de mon goût du jour… de quelques gouttes à une cuillère à café)
  • 1 grosse cuillère à café bombée de tahin (purée de sésame) ou de purée d’amandes
  • 1 cuillère à café de miel (si on met du tahin, la purée d’amandes elle se suffit à elle-même pour le côté sucré)

Le tout bien mélangé (« émulsionné » disent les pros)

Verser sur la salade.

Et la touche finale qui change tout : parsemer d’un mélange goma-sio/piment d’Espelette.

Le gomasio, on en parle beaucoup en ce moment sur les blogs (, notamment). Ma recette à moi, elle est là : je l’avais rentrée sur Marmiton. Condiment japonais, tendance macrobiotique, le goma-sio est fait de graines de sésame grillées à sec avec du sel, le tout concassé. Je le fais maintenant avec de la fleur de sel de Guérande et son goût est incomparable. Quant au mélange avec le piment d’Espelette, poids des cultures, choc des saveurs, c’est du pur Alibibi !

Le bonheur avec cette assiette, c’est qu’après, je me sens rassasiée et extrêmement fine et légère… Avec une pêche d’enfer !!

 
4 commentaires

Publié dans la rubrique A table

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , ,

Vous en pensez quoi ?

 

 
  1. Requia

    1 mars 2007 at 20:31

    Ca me tente bien cette assiette. Je retient l’idée du tahin (j’en ai toujours pour une sauce tarator qui accompagne bien les falafels) et surtout l’idée du piment d’espelette avec le gomasion. Surtout que je viens justement d’en faire, du gomasio.

     
  2. Bibi

    1 mars 2007 at 21:00

    Comment fais-tu ta sauce tarator ? N’est-ce pas aussi une sauce qui va bien avec le poisson ?
    Par ailleurs, shame on me, je m’aperçois que j’ai oublié de préciser que je mets aussi un peu de miel dans ma sauce, c’est ce qui lui donne un mélange sucré/salé/épicé/ super intéressant… Je vais le rajouter.

     
  3. Catherine

    4 mars 2007 at 18:02

    Je note de suite cette assaisonnement! Connais pas!!! …et veut connaître!!!!!!

     
  4. annika panika

    9 mars 2007 at 18:03

    Cela me donne envie d’essayer, je vais commencer par le gomasio