Instagram Facebook Twitter
 

Taguella : quand le Sahara s’invite dans nos assiettes…

12 Mar 2007

Notre ami Kader habite à Tamanrasset. C’est , à l’extrême sud de l’Algérie, aux frontières du Mali et du Niger.

De passage en France, il nous a fait la gentillesse de nous concocter un plat que l’on mange avec lui quand on bivouaque dans le désert. Une taguella : le pain du désert.

Là-bas, c’est dans le sable qu’elle est cuite, à même les braises. Ici, il nous a montré comment la préparer sans transformer le jardin en bac à sable. Dans le four, comme il la prépare dans sa maison de Tam quand il n’est pas « au désert ».

On pétrit la pâteD’abord, on mouille la semoule avec de l’eau et on pétrit.

Quand on voit les belles mains de Kader travailler la pâte, c’est déjà un spectacle, quand en plus il chantonne une chanson du groupe « Tinariwen », on se retrouve direct la tête dans le sable et la vie devient soudain très simple.

la taguella en boule

Tellement simple que dans ses mains s’est formée une boule qu’il a présentée comme une offrande.

Quand il l’a sortie du four, elle était plate, chaude, croquante. Ce n’est pas une pâte levée et de toutes façons, elle va bientôt être réduite en miettes ! Si, si, ici, cette taguella sera impitoyablement réduite en miettes !

Pendant que la taguella cuisait dans le four, on a préparé le plat qui va avec : Kader appelle ça « la sauce ».

la taguella sort du four

Il m’avait dit : « je n’ai pas besoin de grand chose. Les épices, ça, je sais que tu les as ! Du ras-el-hanout, du piment, du cumin, de la coriandre… Et puis 2 ou 3 carottes, des oignons. Ah oui ! des lentilles aussi. Vertes. Bon, et puis des tomates bien sûr, mais ça on en a toujours, et de l’ail, c’est pareil. Et de la viande ».

« Euh Kader, les tomates en ce moment à Paris, c’est un peu de la flotte tu sais… »

Un grand éclat de rire. « Pelées, en boîte, fraîches, congelées, c’est bon, va, t’inquiète pas ! Ce que tu trouves, ça ira bien ! »

« Kader, la viande, tu veux quoi, de l’agneau ? »
On prépare la sauce
« Oui, oui, du mouton quoi ! »

« Kader, euh, et en quantité ? … »
Silence radio. Moi, pour l’aider, et parce que je connais le plat :  » Bah, je prends 500 g, 1 kilo ? »

« Oui, c’est parfait ».
Alors, comme on était 5, j’ai pris 5 morceaux de collier d’agneau, en me disant que vraiment, je me compliquais la vie !

la taguella en morceaux

la taguella émiettée

Je vous avais dit qu’on allait l’émietter impitoyablement….

Il a pris « la sauce ». Il l’a versée sur la taguella. Il a posé la viande sur un plat à côté.

la sauce

les morceaux d'agneau

« Mes amis, on peut manger. »

Vous imaginez qu’on se l’est pas fait dire deux fois…

On a mangé à table, mais dans notre coeur, on était par terre, comme là…

La taguela dans le hoggar

Allez, cliquez sur l’image, on vous y transporte pour vous donner la recette de la taguella « originelle » …

 
15 commentaires

Publié dans la rubrique A table

 

Mots-clés : , , , , , ,

Vous en pensez quoi ?

 

 
  1. annika panika

    12 mars 2007 at 22:29

    Un vrai voyage en quelques mots!

     
  2. Grand chef

    13 mars 2007 at 20:31

    Chez les parents de Yassine, il y a quelque chose qui ressemble à ça et s’appelle « hachorchouf »: en fait ce sont des galettes de semoule émiettées tout pareil que là, qui font office de semoule à une préparation de viande et de légumes proche de celle du couscous. Sauf que c’est encore meilleur que le couscous! La dernière photo donne envie!

     
  3. Bé@trice

    15 mars 2007 at 19:23

    Je viens de lire tout ce qui précède. Bravo ! continue !
    Il y a des tas d’épices dont j’ignore jusqu’au nom et que je découvre grace à toi. A quand la dégustation ???
    Bises
    Bé@trice

     
  4. Néo

    17 mars 2007 at 23:42

    Tu es vraiment merveilleuse… Ton blog, est chaud, acceuillant, on s’y  » glisse » comme dans une douce couette pour lire un bon livre…

    Manque plus ma tasse de thé!!!

    Pleins de bisous! Et j’éspère a très bientôt!!!

     
  5. lili63

    18 mars 2007 at 13:24

    quel voyage !
    merci de nous transporter ailleurs si joliment.

     
  6. Catherine

    25 mars 2007 at 14:18

    Voilà une bien belle invition au voyage…autour d’un pain qui semble merveilleusement bon!

     
  7. leonine19

    28 mars 2007 at 07:12

    très appétissant ts ça!

     
  8. soulafa

    29 mars 2007 at 11:07

    Ca doit etre merveilleusement delicieux!

     
  9. suiksuik

    17 avril 2007 at 16:35

    Quel billet !!!!
    Quelle recette !!!!
    J’imagine les parfums qui devaient émaner de ce plat …

     
  10. cocotte

    24 avril 2007 at 13:09

    c’est magnifique!! quel voyage! bravo!

     
  11. Tifenn

    28 juin 2007 at 19:51

    C’est chez grand chef que j’ai vu ton adresse et hop tu es ds mes favoris..j’en avais l’eau à la bouche!

     
  12. lory

    14 juillet 2007 at 12:53

    mmmmmiam,j’aurai volontiers participé au repas!J’adore cette cuisine..

     
  13. Gondolfo

    24 janvier 2009 at 13:40

    merci Bibi, cela me touche. Une très belle année à toi aussi pleine de saveurs.

     
  14. Thoris

    6 janvier 2010 at 21:39

    Bravo Bribri! je vois que c’est reparti! un zeste d’épices, des conseils pleins d’amitié, et voilà 2010 démarrant sur les chapeaux de roues! on va encore se régaler! à très bientôt ,
    Martine.

     
  15. Bibi

    6 janvier 2010 at 23:44

    Merci Martine ! Oui 2010 démarre sur les chapeaux de roue !