Instagram Facebook Twitter
 

Cumin

14 Fév 2010

Originaire du bassin méditerranéen, le cumin est une des rares épices qui a fait le chemin inverse des autres et est partie vers l’est pour conquérir l’Asie.

Cette petite graine très aromatique a un goût très prononcé, légèrement anisé. Sa saveur un peu âcre ne laisse jamais indifférent : on aime vraiment le cumin… ou on ne le supporte pas !

En Europe, comme son cousin le carvi bien que leurs parfum et saveur soient différents, le cumin est souvent servi avec les fromages forts comme le Munster, ou avec la choucroute, les pommes de terre, le chou rouge cuit ou encore sur des pains. Il entre aussi dans la composition de certaines charcuteries (saucisses par exemple).

On le connaît surtout par son utilisation dans la cuisine du Maghreb, plus particulièrement marocaine. Son usage est également indispensable dans la cuisine indienne. Il entre d’ailleurs dans la composition de nombreux mélanges d’épices, tels le ras el hanout (couscous, tajines) ou le garam masala (Inde : beignets de viande ou de légumes, râgouts de lentilles ou de légumes).

Comment on l’utilise ? D’abord, la première question : en graines ou moulu ? J’aurais tendance à répondre : c’est selon ! Plus sérieusement, les graines conservent leurs propriétés aromatiques plus longtemps, c’est vrai. On compte en effet une conservation d’environ trois ans pour les graines et d’un an pour la poudre. Et la saveur du cumin fraîchement broyé après avoir « rôti » quelques minutes à sec dans une poële est incomparable. Mais le cumin moulu (ou « kamoun » chez les marocains) est facile à utiliser et dans bien des recettes, il est parfait.
Seul ou en association avec d’autres épices : le curcuma, le curry, la cannelle, la coriandre, le piment ou même l’ail.
Une pincée de cumin ajoutée dans l’eau de cuisson des haricots ou du chou les rendra plus digestes.

Avec quoi ? Les carottes, l’agneau, le poulet, le porc, l’orange, les pois chiches, les haricots (qu’ils soient blancs ou rouges), les pommes de terre…

Combien en mettre ? Toujours un peu compliqué à définir car cela dépend de la recette, du mode de préparation. Le mieux si vous n’en avez jamais utilisé, c’est d’abord de suivre une recette en respectant les quantités qui sont indiquées et vous pourrez ensuite adapter à votre goût.

J’ai trouvé pour vous quelques idées…

Une entrée très simple : la salade de carottes. Parfumée et fraîche, saine et vitaminée. Le plus « presque parfait » : parsemer de gomasio maison au curcuma. A faire en 10 minutes. C’est là.

Un accompagnement : les petits flans de carotte au cumin. Version express réalisée avec de la purée de carottes surgelée mais on peut aussi la faire soi-même avec des carottes fraîches. Le plus « presque parfait » : si vous les cuisez dans des mini moules en silicone, vous aurez une présentation parfaite pour composer une belle assiette. Là par exemple, chez CookEco.

Voici quelques pistes, à vous de jouer les explorateurs. Vos idées et vos découvertes sont les bienvenues, ne soyez pas timides et venez nous raconter. Alors, à vous de faire des essais…

Libérons les épices !

 
5 commentaires

Publié dans la rubrique Boite à épices

 

Mots-clés : , , , , , ,

Vous en pensez quoi ?

 

 
  1. Uschi

    14 février 2010 at 17:08

    Coucou,
    je viens de sortir des petits flans de carottes à cumin du four, hmmmm!
    Merci pour cette recette, @+
    Uschi

     
  2. Bibi

    14 février 2010 at 18:21

    Oh ! Super Uschi d’avoir essayé tout de suite ! Tu nous diras comment c’était ?

     
  3. Ciorane la pauvresse

    15 février 2010 at 13:12

    Tout à fait d’accord avec toi, carotte et cumin se marient divinement bien !

     
  4. Tit'

    18 juillet 2010 at 03:30

    Pas trop fan du cumin. Trop goûtu à mon goût. 🙂 Je lui préfère la graine de carvi, bien plus fine et intéressante.

     
  5. Bibi

    18 juillet 2010 at 06:18

    Et moi, j’aime les deux… 🙂