Instagram Facebook Twitter
 

Betterave, poisson, épices : un sacré trio !

24 Mar 2010

Betterave et poisson : oui, mais rien à voir avec la cantine ! Surtout si on y ajoute des épices.

Comme dirait une copine marketeuse : « La betterave est assez segmentante ! »
Certes. C’est sûr que la betterave un peu flotteuse et mollasse, coupée en cubes avec une vinaigrette de base, ça ne fait pas très envie.
Avec une betterave de maraîcher, poussée et étuvée avec amour, déjà ça va mieux. Quand en plus on met le cap au nord et qu’on joue sur des saveurs contrastées, là, ça va vraiment beaucoup (beaucoup) mieux !

Qu’est-ce que vous diriez d’une mousse de betteraves citron/cumin/fenouil/wasabi étalée sur du pain noir et surmontée d’un morceau de hareng fumé ? Allez, oubliez vos préjugés et essayez : c’est rapide, c’est (très) bon et les couleurs pètent !

Mousse de betterave bien relevée

Pour 4 personnes en entrée ou pour 2 personnes en petit plat à grignoter, ou pour plusieurs en  toasts d’apéro

15 minutes de préparation

  • 1 sachet de filets de harengs fumés doux
  • 1 fromage de chèvre frais, genre Petit Billy (cela dit, une fois,  je n’avais que de la feta, j’ai ajouté une demi-briquette de crème allégée, c’était très bien aussi)
  • Le jus d’un demi-citron
  • 1 cuillère à café du cumin
  • 1 cuillère à café de graines de fenouil moulues (ou graines d’anis ou d’aneth si vous n’avez plus de fenouil)
  • 1 grosse betterave
  • 1 lichette de wasabi
  • sel

Peler la betterave et la mettre dans le bol de votre robot, en gros morceaux. Ajouter le fromage frais. Mixer quelques instants puis ajouter citron, cumin, fenouil, sel, wasabi (c’est fort, en mettre peu). Mixer jusqu’à obtention d’une mousse crémeuse. Goûter et rectifier suivant votre goût.
Couper une tranche de pain noir en trois, tartiner généreusement de mousse et poser dessus un morceau de hareng.
A ce stade, ma recommandation c’est de déguster le tout avec une bonne bière et pour que ce soit encore plus joli et savoureux, de saupoudrer les morceaux de poisson de quelques graines à votre choix, cumin, carvi, fenouil…

Et puis tiens, si l’association betterave/poisson fumé vous séduit, une deuxième version, rapidos !

Carpaccio de betterave et mousseline de maquereaux

  • 1 sachet de deux maquereaux au poivre (se trouvent au même rayon que le tarama, les filets de harengs, les anchois, etc.)
  • 1 barquette de fromage frais St-Moret
  • jus de citron (1/2 ou 1 entier suivant votre goût)
  • Ni sel ni poivre (la maquereau est déjà très salé)
  • 1 betterave

Mettez dans votre robot les deux maquereaux débarrassés de leur peau et la barquette de St-Moret. Mixez puis ajoutez le jus de citron. Mixez jusqu’à obtenir la consistance d’une mousse.
Epluchez la betterave puis coupez-la en tranches très fines.
Sur une assiette, disposez délicatement la betterave, comme pour un carpaccio, et assaisonnez d’un filet d’huile d’olive et/ou de gomasio (j’en parle déjà là). Posez la mousse de poisson au centre de l’assiette.

Pensez-y, c’est sympa aussi à déguster à l’apéro, en tartinade comme vous le feriez avec du guacamole, du tarama ou du hoummos.

 
3 commentaires

Publié dans la rubrique A table

 

Mots-clés : , , , , , , , ,

Vous en pensez quoi ?

 

 
  1. Malou

    24 mars 2010 at 16:36

    hummm la mousse de betterave!

     
  2. Bibi

    24 mars 2010 at 16:53

    Ah oui, essaye, tu vas voir avec le côté anisé et le piquant du wasabi, c’est vraiment délicieux !

     
  3. Karen (cuisine saine)

    24 mars 2010 at 16:56

    Je vote pour ! Aucun préjugé ! 🙂