Instagram Facebook Twitter
 

Elle met du macis dans sa (fausse) béchamel…

08 Avr 2010

Alibibi fait la cuisineLa sauce béchamel n’est pas ma tasse de thé. Je trouve ça bien souvent pâteux et lourd. Néanmoins, pour certains plats que j’aime préparer, comme les lasagnes ou les endives au jambon par exemple, elle est un peu incontournable.

Mon astuce n° 1
Une « fausse » béchamel, bien aimée du diététiquement correct (et de la taille de mes jeans !). Pas de beurre, de la Maïzena. Point barre.
Pour 4 personnes. Je prépare dans un petit bol 2 cuillères à soupe de Maïzena que je mélange avec 4 cuillères à soupe de lait froid. Ensuite, sur le feu, je porte à ébullition 1/2 litre de lait auquel j’ai ajouté 1/2 cube de bouillon.
Avant que le lait ne déborde, je baisse le feu et verse dans la casserole le contenu du bol. Je continue la cuisson à feu doux tout en remuant jusqu’à épaississement. Je retire du feu. À ce stade, on a une « sauce blanche », mais un peu fade.

Le macis, c'est ce qui se trouve autour de la coque de la noix de muscade

Mon astuce n° 2
J’assaisonne ! Habituellement, on met de la muscade dans la sauce béchamel. Moi, je mets du macis. Une pincée.
Le macis, c’est l’enveloppe de la noix de muscade, une fine résille de couleur orangée. Son parfum est plus intense et plus haut en couleurs que celui de la muscade.
Alors je mets une pincée de macis. Je goûte, j’ajoute du sel si nécessaire. Voire encore un peu de macis si je trouve que ce n’est pas assez intense. Ça, c’est le privilège de la cuisinière. Et voilà.

 
1 commentaire

Publié dans la rubrique A table

 

Mots-clés : , , , ,

Vous en pensez quoi ?

 

 
  1. poésie

    27 juin 2010 at 07:18

    C’est une excellente idée ! moi je fais la mm chose mais je mets un bouillon cube dégraissé à fondre dans le lait. ça donne beaucoup de goût.