Instagram Facebook Twitter
 

Le sumac et le poisson : une bonne idée papillote

03 Août 2010

Ou comment un filet de poisson en papillotte emprunte au moyen-orient des saveurs différentes…

En fouillant dans mes archives, j’ai retrouvé cette photo que j’avais totalement oubliée. Je m’étais concoctée ce petit plat un midi où j’étais sans doute pressée. Franchement, côté rapidité, cette petite recette bat des records. Et ça ne l’empêche pas d’être délicieuse, ce qui ne gâche rien !

L’idée ici, c’était d’utiliser le sumac (en savoir plus…), de jouer avec sa saveur acidulée, citronnée, tout simplement, sans aller chercher vers son lieu habituel d’utilisation. En effet, on trouve le sumac dans tout le bassin méditerranéen où il est consommé assez habituellement, en particulier dans les cuisines syriennes et libanaises. Et jusqu’en Iran…

Le jour où j’ai découvert cette saveur, j’ai tout de suite pensé me servir de ce goût acidulé pour agrémenter les produits qui aiment le citron. Mais attention, pas le quatre-quarts par exemple car le sumac est également légèrement salé en bouche. C’est d’ailleurs une autre qualité de cette épice qui peut aider ceux qui sont au régime sans sel. On n’y pense pas assez… ou on ne le sait tout simplement pas.

Pour une fois, je ne vous mets même pas la recette en détail tellement c’est simple : la photo parle d’elle-même !

Poisson au sumac en papillote

Dans une feuille de papier cuisson, j’ai installé un « lit » de champignons de Paris finement coupés.
J’ai posé le filet de poisson directement dessus.
Enfin, l’assaisonnement : un peu de sumac, du sel (pas trop voire pas du tout quand on ne peut en mettre dans sa cuisine), et du citron vert en tranches fines. Là, j’avais également ajouté un peu de gingembre frais râpé. Pas indispensable, mais tellement bon…
C’est fini !
Il suffit de refermer la feuille de papier cuisson en papillote et de mettre le tout au four, à 200°, environ 15 minutes.
Pour ceux qui ne sont pas opposés au micro-ondes, on peut aussi remplacer la feuille de papier cuisson par un plat en verre couvert ou une papillote en silicone : le temps de cuisson sera alors de 5 ou 6 minutes à pleine puissance.

Si ce plat est simple, il est aussi délicieux et diététique, que demander de plus ?

 
2 commentaires

Publié dans la rubrique A table

 

Mots-clés : , , , , , , ,

Vous en pensez quoi ?

 

 
  1. afrodeeeth

    3 juillet 2012 at 21:34

    voici une épice qui m’intéresse je l’ai découverte chez un libanais qui en met dans la vinaigrette de sa salade verte et c’est fabuleux je n’en ai jamais trouvé. Si tu en as voilà une occasion de passer te voir.

     
  2. Bibi

    5 juillet 2012 at 18:15

    Oui oui j’en ai, bien sûr ! Dans la vinaigrette, c’est délicieux tu as raison. J’en ajoute aussi un soupçon quand je fais du gazpacho, ça « citronne » bien.