Instagram Facebook Twitter
 

Houmous, hoummos, Lebanese hummus… peu importe comment on l’écrit : c’est bon !

24 Juin 2011

Une de mes bottes secrètes pour une invitation impromptue à l’apéro, c’est le houmous. Facile à préparer, rapide à faire, il est immédiatement consommable.

Ses ingrédients trouvent leur place dans les placards, sans grand risque de dépassement de la date de péremption.

Un seul est moins connu, le tahin. Là encore, on lui trouve des orthographes différentes : tahini, tahina, téhina, tahiné… Le résultat est le même, il s’agit d’une purée de sésame. Il est vendu en pot de verre, se conserve dans le placard et on le trouve dans tous les magasins bio, Biocoop, Naturalia etc. Je n’en ai par contre jamais vu encore dans les rayons bio des supermarchés.

Le houmous fait tellement partie de mes classiques qu’il me semblait que sa recette, voire même son existence, étaient connues de tous. Et puis hier soir, des goûteurs se léchant les babines m’ont demandé comment je faisais. Alors la voilà !

Houmous

  • 10 minutes de préparation
  •  

  • 1 grosse boîte de pois chiches
  • 1 ou 2 gousses d’ail
  • le jus d’un citron
  • 2 cuillères à soupe de tahin
  • 1 cuillère à soupe de cumin
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 filet d’huile de sésame ou d’huile d’olive
  • Un peu de sumac ou de paprika

 

Egoutter les pois chiches et les rincer abondamment. Les mettre dans le bol du robot et donner quelques impulsions en ajoutant un peu d’eau tiède.

Ajouter le tahin, le jus de citron, l’ail, le cumin et le sel et mixer en incorporant de nouveau un peu d’eau jusqu’à obtenir un texture homogène et crémeuse.

Goûter et ajuster éventuellement l’assaisonnement en rajoutant s’il le faut citron, cumin ou sel.

Disposer dans un plat et, au moment de servir, verser le filet d’huile de sésame ou d’olive et parsemer d’un peu de sumac si vous en avez. A défaut un peu de paprika donnera une touche de couleur.

L’idéal est de pouvoir le servir avec des morceaux de pain libanais. Comme vous n’en trouverez pas nécessairement près de chez vous, essayez avec des petites chips de maïs.

Dans la « vraie » recette, on incorpore de l’huile d’olive à la place de l’eau tiède pour obtenir la texture souhaitée. Pour des raisons de légèreté, j’ai essayé une fois de supprimer l’huile et c’était vraiment tout aussi bon et beaucoup moins lourd. Un des avantages est qu’on peut en manger deux fois plus et ça, ça me plait bien…

 
2 commentaires

Publié dans la rubrique A table

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

Vous en pensez quoi ?

 

 
  1. Chantal du marché de Suresnes

    7 novembre 2011 at 17:49

    Alors on tombe dans l’escalier…!

    ça va mieux?

    Bises

     
  2. Bibi

    8 novembre 2011 at 09:37

    merci Chantal ! bah deux côtes cassées, il va me falloir un petit peu de temps…
    Trop bête, n’est-ce pas ?
    Bises