Instagram Facebook Twitter
 

Blancs de poulet à l’orientale

03 Mai 2012

Alibibi blancs de poulet a l orientaleSur le marché, il m’arrive que des clients me disent à propos d’une épice : « très peu s’il vous plaît, c’est juste pour une recette et après je ne sais pas comment l’utiliser ». Alors, je ne peux m’empêcher de leur donner vite fait une ou deux idées de plats express pour les réutiliser. C’est toujours mon leitmotiv : oui, les épices donnent du goût, de la saveur et on n’est pas obligé d’être un grand chef pour les faire rentrer dans notre cuisine. Il n’y a qu’à oser !

Alors pour ceux qui se reconnaissent et qui se retrouvent désemparé(e)s devant leur paquet de cumin ou de ras el hanout, voila une recette toute simple. Une recette comme celle que je raconte en deux phrases sur mon stand. Ouvrez vos placards et utilisez toutes les richesses qui y dorment !

Blancs de poulet à l’orientale

Pour 4 personnes
10 minutes de préparation
20 minutes de cuisson

  • 600 g. de blancs de poulet
  • 2 oignons
  • 1 boîte de tomates pelées
  • 1 cuillère à soupe de ras el hanout
  • 1 cuillère à soupe de cumin en poudre
  • 1 cuillère à café d’ail semoule
  • Quelques filaments de safran
  • 1 cuillère à soupe de ketchup
  • Le jus d’un demi-citron vert
  • Sel de Guérande
  • Huile d’olive

 

Emincer grossièrement les oignons. Égoutter les tomates, en gardant le jus, et les couper en petits morceaux (ou utiliser une boîte de « concassé de tomates »). Faire chauffer deux cuillères à soupe d’huile d’olive dans la cocotte. Y verser les oignons et les faire fondre à feu moyen. Ajouter ras el hanout, cumin, mélanger le tout avant d’y adjoindre l’ail semoule. Remuer et incorporer les tomates. Après quelques minutes, verser le jus de citron en mélangeant afin de déglacer le fond de la cocotte : cette opération permet de récupérer tous les sucs qui se sont formés. Ajouter le ketchup : son côté sucré va « casser » l’acidité de la tomate. C’est le moment de  poser les blancs de poulet dessus, entiers ou coupés en gros morceaux de taille à peu près égale pour que la cuisson soit uniforme. Verser de l’eau jusqu’à affleurer le tout. Disperser les filaments de safran, saler, tourner le tout et couvrir. Laisser cuire  15 à 20 minutes.

Pour accompagner cette composition, vous pouvez les servir avec de la semoule ou des pâtes. La dernière fois, j’ai utilisé des farfales de couleur : l’alliance du beau et du bon !

 

 
Pas encore de commentaire

Publié dans la rubrique A table

 

Mots-clés : , , , , , ,

Vous en pensez quoi ?