Instagram Facebook Twitter
 

Sélection avec le mot-clé ‘bouillon’

Un velouté de butternut au macis et carvi

04 Déc 2010

Alibibi velouté butternut Les potages, les soupes, les veloutés, les crèmes, les bouillons… sont les vedettes à notre table dès que l’automne s’installe. Avec le froid et la neige de ces derniers jours, on a encore accéléré le rythme !
Même si je ne suis pas une locavore acharnée, j’essaie au maximum de manger des produits de saison de ma région. Et au marché, nos voisins et amis producteurs font pousser leurs légumes avec tant d’amour et de respect que leur saveur est incomparable. Cliquez ici pour voir la suite de cet article »

 

Mots-clés : , , , , , , ,

Piment de la Jamaïque

05 Août 2010

Pimenta officinalis – Origine : Jamaïque.
Originaire du Nouveau-Monde et introduit en Europe par les espagnols, cette baie réunit les saveurs de plusieurs épices : poivre, clou de girofle, cannelle et muscade. D’ailleurs sa traduction anglaise est « All-spice » ce qui signifie toute épice.
C’est l’épice la plus utilisée aux Caraïbes où pas un plat ne peut se concevoir sans elle.

Traitez-le comme un poivre et passez-le dans un moulin après l’avoir légèrement concassé, il rehaussera vos plats d’un parfum très intéressant, viande ou farces. Vous pouvez également en mettre quelques baies entières dans vos bouillons, marinades, pot-au-feu…

Attention cependant : son goût est très puissant et il risque parfois de masquer d’autres saveurs. Il convient  donc de l’utiliser avec modération.

 

Mots-clés : , , , , , , , ,

Un p’tit truc tout simple au bôt saté

22 Fév 2007

J’adore détourner les épices de leur utilisation « classique ».
Mon côté rebelle sans doute !

Et j’aime bien m’amuser à faire des petites impros.

Alors quand l’autre soir mon cher et tendre m’a annoncé : « Ah dis donc, super, Christian et Pierre sont de passage à Paris, je leur ai dit de venir manger un morceau avec nous », j’ai répondu « Génial ! A quelle heure ? 8 h ? »

Sauf qu’il était déjà 7 h et qu’un rapide coup d’oeil au frigo a suffi pour évaluer l’ampleur des dégâts. Les ados prédateurs étaient déjà passés par là !

Le téléphone a re-sonné : « Dis ma douce, tu te rappelles qu’ils sont végétariens, hein ? Pas de petit poulet, hi hi… » (Il sait que c’est mon plat sauve-tout, le petit poulet, je vous en ai déjà parlé là …). Cliquez ici pour voir la suite de cet article »

 
8 commentaires

Publié par Bibi dans A table

 

Mots-clés : , , , , , ,