Instagram Facebook Twitter
 

Sélection avec le mot-clé ‘cubèbe’

Alibibi à la Semaine du Goût à Suresnes

01 Fév 2012

A l’occasion de la semaine du goût en octobre dernier, la Mairie de Suresnes m’a proposé de participer à cette manifestation, la thématique de cette année étant les épices.

Les petits enfants de Suresnes ont beaucoup de chance car ils mangent bien à la cantine : un menu végétarien par mois, un produit bio à chaque repas et la découverte régulière de nouvelles saveurs pour ponctuer leur alimentation. C’est ainsi que depuis la rentrée 2011, la Ville s’est dotée d’une grande cuisine centrale flambant neuf qui permet de préparer chaque jour les repas sur place avec des produits frais. Cliquez ici pour voir la suite de cet article »

 
2 commentaires

Publié par Yves Belleville dans Chroniques

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , ,

Cubèbe ou poivre à queue

07 Août 2010

Nom latin : Piper cubebaOrigine : Inde

Le cubèbe, ou « poivre à queue », est un vrai poivre qui fait partie de la famille scientifique des poivres, ce qui n’est pas toujours le cas d’épices que l’on appelle couramment poivre…
Ses graines (en fait des fruits ou plus exactement des baies) sont plus petites que celles du poivre noir. Aujourd’hui, il est essentiellement cultivé à Java et à Sumatra.
Les baies de cubèbe, récoltées avant maturation et d’une belle couleur verte, sont séchées au soleil : elles se rident et deviennent noires. On les reconnaît à leur petite queue.
Le cubèbe a un parfum très agréable et un arôme fin, frais, citronné et camphré : il est très “présent” au palais.
Sa personnalité le fera apprécier avec du canard, de l’agneau, des fruits de mer ou des fruits comme les abricots.
A noter : le cubèbe est un des constituants majeurs du ras-el-hanout, le mélange d’épices de référence de la cuisine nord africaine.
Enfin, pour les amateurs de sensations fortes, on lui prête des vertus aphrodisiaques…

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , ,

Un bouillon bien parfumé

24 Fév 2007

Depuis peu, je fais régulièrement mon bouillon de légumes. J’en ai comme ça toujours une bouteille au réfrigérateur plus un petit rab que je congèle, dans un sac ou des sachets à glaçons, suivant la quantité.

Après je peux m’en servir de plein de façons différentes :

  • pour allonger une soupe un peu épaisse,
  • pour faire cuire des pâtes ou du riz,
  • pour préparer vite fait un petit plat asiatique avec des nouilles, des légumes et des crevettes,
  • ou encore, sublime et chiquissime, pour faire un consommé (je vous en parlerai bientôt)…

Dans mes bouillons, je mets les légumes de « fond de frigo », ceux qu’on allait oublier, et j’y ajoute le vert des poireaux dont j’ai utilisé le blanc, le bout des oignons que j’ai émincés au couteau pour d’autres préparations… Et tout ce qui me passe par la tête pour l’aromatiser. Il n’est donc jamais le même. Cliquez ici pour voir la suite de cet article »

 
12 commentaires

Publié par Bibi dans A table

 

Mots-clés : , , , , , , , , ,