Instagram Facebook Twitter
 

Sélection avec le mot-clé ‘curcuma’

Un de mes meilleurs curry de poulet !

09 Mar 2015

alibibi_curry_pouletDes curry, j’en ai fait beaucoup, j’en fais toujours et j’en ferai encore et encore !

C’est un plat simple finalement, rarement raté et que l’on peut réaliser de mille façons.

Celui-ci, a plusieurs avantages. Original par les ingrédients qui le composent et par sa préparation, il est également particulièrement savoureux. Il est tout à la fois, suave et relevé et sa sauce abondante lui permet de bien agrémenter le riz qui l’accompagne.Ses ingrédients ont différentes saveurs : sucré, salé, piquant, qui forment entre elles une alliance bien agréable.

D’ailleurs, c’est simple, dans ma longue liste de curry, il est l’un de ceux qui arrive en tête de liste !
Cliquez ici pour voir la suite de cet article »

 
6 commentaires

Publié par Bibi dans A table

 

Mots-clés : , , , , , , , ,

Boeuf bengali, délicatement relevé et adouci au yaourt

17 Jan 2014

Boeuf bengaliCe bœuf Bengali, voilà une recette que j’aime beaucoup. Elle est délicieuse et extrêmement simple à mettre en œuvre.

L’ingrédient principal en est le boeuf haché, qu’on peut même choisir à 5 % de matières grasses pour un résultat diététique.

Sa réalisation prend 45 minutes, ce qui  n’en fait donc pas une recette « express ». Toutefois, la préparation est très rapide : seule la cuisson est longue car elle se fait en deux fois vingt minutes. Alors, comme toujours, on peut faire autre chose en même temps ! Cliquez ici pour voir la suite de cet article »

 
2 commentaires

Publié par Bibi dans A table

 

Mots-clés : , , , , , ,

Les épices, ils en font tout un pastis!

10 Mai 2012

Ouzo, la déclinaison grecque du pastis...

L’histoire se passe dans une contrée du sud, souvent écrasée par le soleil. Des collines prennent racine dans une mer bleu azur. Ces collines sont couvertes d’herbes aux petites fleurs et aux saveurs étranges. Il suffit de se baisser pour les cueillir, de presser entre deux doigt leurs fleurs colorées ou leurs feuilles si petites et si résistantes pour en exprimer tous les arômes. L’homme, cet insatiable créatif, ce gourmand invétéré et ce jouisseur olfactif n’a pas tardé à en trouver de multiples usages.
D’abord, pour accommoder sa nourriture pas toujours variée et, très rapidement, pour soulager ou guérir des maux récurrents.
C’est ainsi que tout une culture et tout un savoir-faire des herbes sauvages s’est constituée. Partout dans le monde. Et comme l’homme ne peut pas se résoudre à se contenter de ce qu’il a, il a inventé la macération puis la distillation. Cliquez ici pour voir la suite de cet article »

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

De la macreuse et des épices, un plat idéal pour un temps glacial

06 Fév 2012

Il fait froid. Quand le thermomètre descend en-dessous de zéro, j’ai toujours des envies de plats réconfortants, chauds, longuement mijotés et qui donnent l’impression qu’on va pouvoir affronter tous les éléments. Pot-au feu, daube, boeuf au carottes,  je ne pense plus qu’à ça…

Je consomme peu de viande rouge à la maison, peu de steacks, entrecôtes et autres faux-filets. Par goût et pour notre santé, je leur préfère les viandes blanches, plus maigres, et le poisson, sauf quand il s’agit de plats d’hiver…

Pour ceux-là, je choisis toujours de la macreuse. De tous les morceaux de boeuf à braiser, la macreuse est de loin mon préféré. Cette viande n’est absolument pas gélatineuse et devient extrêmement tendre et fondante après cuisson. Elle est de plus très économique, comme tous les morceaux dits « bas morceaux ». Cela me plait d’autant plus car apprendre ou réapprendre à cuisiner bon, sain et peu cher, c’est une attitude qui va bien avec des temps de crise. Je me dis parfois « on ne sait jamais, ça pourra toujours servir si la vie devient rude »… Cliquez ici pour voir la suite de cet article »

 
2 commentaires

Publié par Bibi dans A table

 

Mots-clés : , , , , , , , , , ,

Alibibi à la Semaine du Goût à Suresnes

01 Fév 2012

A l’occasion de la semaine du goût en octobre dernier, la Mairie de Suresnes m’a proposé de participer à cette manifestation, la thématique de cette année étant les épices.

Les petits enfants de Suresnes ont beaucoup de chance car ils mangent bien à la cantine : un menu végétarien par mois, un produit bio à chaque repas et la découverte régulière de nouvelles saveurs pour ponctuer leur alimentation. C’est ainsi que depuis la rentrée 2011, la Ville s’est dotée d’une grande cuisine centrale flambant neuf qui permet de préparer chaque jour les repas sur place avec des produits frais. Cliquez ici pour voir la suite de cet article »

 
2 commentaires

Publié par Yves Belleville dans Chroniques

 

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , ,